10/10/2011

IBM, traduction et crowdsourcing

IBM revient à la TAO avec son système n.Fluent qui lui permet de construire un immense corpus multilingue en engrangeant les traductions effectuées par ses employés partout dans le monde. Ce corpus pourra servir de base à un système de traduction automatique statistique.

http://www.research.ibm.com/social/projects_nfluent.html

IBM avait été actif dans ce domaine dans les années nonantes, notamment en développant une mémoire de traduction, le Translation manager.

14:02 Écrit par Pascaline Merten | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.